J’entends souvent que manger sainement, c’est « faire attention » à ce qu’on mange. Or, je n’aime pas trop cette expression car elle a souvent une connotation négative et renvoie à la notion de contrôle, de restriction et d’interdit. Mais est-ce que cette formulation ne dépendrait pas d’un état d’esprit ? Comment changer sa vision des choses et manger sainement sans faire attention ? Explications !

manger sainement sans faire attention c'est possible

Faire attention ou pas…

Dans notre vie de tous les jours, nous faisons plein d’actions qui visent à préserver notre santé et notre vie. Sauf qu’à force de les faire, nous ne nous en rendons même plus compte. Lorsqu’une action devient une habitude, que notre cerveau a intégré que c’était pour notre bien, nous ne faisons plus attention.

Est-ce que quand vous êtes dans la rue, vous faites attention à marcher sur le trottoir et pas sur la route ? Est-ce que quand vous montez dans une voiture, vous faites attention à bien mettre votre ceinture ? Est-ce que quand le feu passe au rouge, vous faites attention de vous arrêter ? Est-ce que vous voyez toutes ces actions comme des contraintes ou des interdits ?

Surement que vous ne vous posez même plus la question. Et il ne vous viendrait pas à l’idée de dire « marcher dans la rue c’est pénible, on doit faire attention de rester sur le trottoir ». Et pourtant, la démarche est équivalente à apprendre à bien manger. Enfant, vos parents vous ont appris à traverser la rue. Ils ne vous ont peut-être pas appris les règles d’une bonne alimentation…

Manger sainement n’est donc pas un combat permanent d’interdits et de contraintes. Lorsque l’on intègre que l’alimentation a un impact indéniable sur notre santé, il devient naturel de vouloir adopter les bons comportements pour la préserver. Ça devrait être un instinct de survie !

Ça veut dire quoi « faire attention » ?

Maintenant, attardons-nous sur la formulation « faire attention ». La plupart d’entre nous la renvoie à l’attention qui est synonyme de concentration et de danger. Exemple : l’injonction des parents lorsque leur enfant par à l’école/ en vacances / en soirée : « fais attention ! ». Ou lorsque l’on arrête brusquement quelqu’un qui traverse et qui n’a pas vu une voiture. Les premiers mots qui nous viennent sont « fais attention ! ».

Or, derrière ces deux mots, se cache une connotation plus positive qu’on ne le croit. « Faire attention » signifie « porter attention à quelque chose, quelqu’un,… » En fait, ce que les gens veulent dire ce n’est pas « fais attention à la voiture », mais « fais attention à toi ». C’est une incitation à prendre soin de soi !

Quand on fait attention à ses affaires personnelles (ordinateur, vêtements,…), c’est que l’on prend soin d’elles. Alors, lorsqu’on fait attention à ce que l’on mange, on fait tout simplement attention à soi, à sa santé, à son corps. Et prendre soin de soi, ne doit pas être vu comme une contrainte, c’est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire !  Ceux qui ne veulent pas changer d’alimentation trouveront toutes les excuses du monde et celle de « faire attention » en fait partie…

comment manger sainement facilement

Zéro interdit

Manger sainement sans contrainte est donc possible. Tout est question d’état d’esprit ! Mais outre le fait d’adopter une nouvelle vision des choses, il est essentiel de ne pas se poser de barrière soi-même en s’interdisant certains aliments. Si vous faites cela, vous pouvez être sûre que vous finirez par craquer ou par qualifier votre nouvelle alimentation de restrictive.

Et là encore, attention à la formulation : accordez-vous des « écarts » et non pas des « plaisirs ». Si vous mangez sainement, et que vous qualifiez la tartiflette du ski, la crêpe du goûter et la glace de l’été comme des plaisirs, cela signifie que tout le reste de votre alimentation n’en est pas un. Même si cela vous procure du plaisir, qualifiez plutôt ces repas « d’écarts ».

Les interdire et les bannir provoquerait en vous de la frustration. Soyez simplement raisonnable quand au nombre « d’écarts » ! L’important reste de vous faire plaisir. Savourez-les sans culpabiliser !

Manger sainement naturellement

Et ne vous inquiétez pas, tout le monde est humain ! Moi aussi je prends plaisir à manger de temps en temps une tartiflette l’hiver (même si le fromage de vache est acidifiant pour la santé), à manger une crêpe dans une brasserie (même si c’est bourré de sucre), etc. Mais je le fais sans culpabiliser car je sais que majoritairement j’ai une alimentation bénéfique pour mon organisme et ma santé et donc que je prends soin de moi.

Avec le temps, il y a même des aliments que vous n’aurez plus envie de manger. Vous ne vous les interdirez pas. Simplement, vous n’aurez plus envie de les consommer car vous sentirez leurs effets négatifs sur votre corps. En mangeant sainement, vous allez (re)découvrir l’énergie, la bonne forme physique et surtout l’absence de dysfonctionnements, de douleurs et de maux divers. Alors, quand vous consommerez un aliments un peu lourd à digérer, vous ressentirez directement la différence. Et naturellement, vous le supprimerez de votre alimentation.

Cela peut vous paraître abstrait et absurde à ce jour, mais seul le temps vous le prouvera. Personnellement j’ai arrêté complètement l’alcool. Et il y a quelques années, c’était impensable pour moi ! Une bière fraîche l’été au retour de la plage, un verre de vin rouge à un repas ou un bon verre de rhum de qualité en soirée. J’aimais réellement le goût de ces alcools, sans en consommer beaucoup. Et bien aujourd’hui, je ne veux plus en boire car je ne veux plus ressentir le matin la bouche pâteuse, les lourdeurs digestives, etc. Mon goût d’être en plein de forme est passé au dessus de mon goût pour l’alcool.

Les goût changent, la vie change, adaptons-nous à ce mouvement permanent. C’est le cycle de la vie. On ne change pas les gens, c’est vrai, mais on peut se changer soi-même ! Alors, changeons, évoluons, devenons meilleurs. 😉