Dans l’alimentation moderne, nous consommons de plus en plus d’ aliments néfastes pour notre santé. En effet, nous mangeons beaucoup de produits industriels et raffinés, au détriment des produits bruts, non transformés.

Malheureusement, consommés en excès, les produits industriels provoquent un dérèglement de l’équilibre acido-basique (je vous explique de quoi il s’agit ici). Et ce déséquilibre conduit à une détérioration de l’organisme et à l’apparition de maladies plus ou moins importantes (ballonnements, constipation, pathologies inflammatoires : rhinite, colite, dermatite,…, mais aussi arthrose, voire cancer).

Ces aliments qui nous rendent malades
@ Pexels

Les trois aliments ci-dessous font partis des aliments les plus plus néfastes pour la santé. Bien évidemment, il ne s’agit pas de voir cette liste comme une interdiction, mais plutôt de bien prendre conscience que vous mangez pour nourrir votre corps, lui apporter les nutriments dont il a besoin pour fonctionner. Et non pas juste pour vous occuper et stopper votre sensation de faim !

Vous devez choisir votre alimentation avec autant de soin que vous le faites pour vos produits corporels, cosmétiques, vêtements, chaussures, sacs. Bien se nourrir de l’intérieur et aussi (voire plus) important que prendre soin de soi de l’extérieur.

Le sucre raffiné

Encore une fois, je le mets sur le devant de la scène. Mais il faut dire que le sucre raffiné (l’explication sur tous les sucres est ici) est quasiment le pire fléau alimentaire de notre siècle. Constitué de calories vides, il n’apporte RIEN à l’organisme et entraîne l’individu qui le consomme en (grande) quantité dans un système d’addiction (cf. étude de S. AHMED).

De plus, il acidifie l’organisme et nourrie les cellules cancéreuses (étude de l’Université de l’Utah – 2009). Le sucre blanc est partout (même dans les plats salés). Il faut bien lire les étiquettes au supermarché (pour apprendre, c’est par ici) !

où se cache le sucre raffiné

Sucre raffiné = sodas / sirops / certains jus de fruits / biscuits / galettes / céréales du matin (même celle « minceur ») / viennoiseries industrielles : brioches, pains au chocolat… / pain industriel : aux céréales, baguette, pain de mie… / chocolat en poudre / fromage à pâte fondu : Kiri, Vache qui rit,… / desserts lactés industriels  : crème brûlée, danette, mousse au chocolat et certains yaourts, même ceux « nature à 0% de matière grasse » / plats salés industriels / mayonnaise / sauce à base de tomate : bolognaise, ketchup (le sucre compense ici l’acidité de la tomate) / chips / surimis / soupes industrielles / pizzas industrielles / menus des fast-food (même le hamburger) / certains légumes en conserve et jambon industriel.

Je ne dis pas qu’il faut complètement proscrire ces produits de votre cuisine mais si vous souhaitez conserver votre bonne santé, il faut les consommer le moins possible.

Le sel raffiné

Depuis le siècle dernier, l’industrie alimentaire raffine le sel blanc, aussi appelé sel raffiné ou sel de table. Séché à très forte température, il ne contient plus aucun nutriment (minéraux et oligo-éléments). Et de nombreux additifs lui sont ajoutés : fluor, iode, glutamate, aluminium, dont certains sont toxiques pour la santé.

Le sel raffiné est en fait constitué à 90% de chlorure de sodium. Il n’apporte donc aucun bénéfice à notre organisme et représente même un aliment néfaste.

Nutriments sel de mer

Or, le sel est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme : circulation sanguine, système nerveux, rénal, régulation hydrique, etc. Il convient donc d’opter pour du sel de mer non raffiné (ou fleur de sel : gros grains, gris-blanc) qui, lui, contient du magnésium, du fer et différents oligo-éléments.

Le lait de vache

Le lait de vache et ses dérivés : fromages, yaourt, fromage blanc,… sont inadaptés pour l’organisme humain. Deux questions sont à se poser :

1) Est-ce qu’une seule espèce animale (vache, loup, chat) donne du lait maternel humain à ses petits ? NON  – Chacun consomme le lait de sa propre espèce.

2) Est-ce qu’un seul animal consomme du lait une fois adulte ? NON – Les animaux herbivores mangent ensuite de l’herbe, les carnivores de la viande, et ainsi de suite.

Une fois ce point réalisé, il convient de se dire qu’il est absurde de consommer : 1) Du lait de vache. 2) Du lait alors que l’on est adulte.

ces aliments qui nous rendent malades

Le lait est utile pour grandir et participe à la croissance. Dès que l’enfant est en âge de consommer de la nourriture solide, il ne devrait plus boire de lait. Je vous invite à regarder cette très courte vidéo d’Erwann Menthéour qui nous propose des solutions alternatives et casse les fausses croyances.

Par ailleurs, par sa fabrication industrielle, le lait est tout simplement néfaste pour l’être humain (et les vaches). Je vous invite à visionner cette vidéo d’Erin Janus qui nous explique de façon très claire comment est produit le lait.

Témoignage

Cette semaine, j’ai rencontré un jeune papa qui me racontait que son bébé, durant les deux premiers mois de sa vie, pleurait beaucoup et ne faisait pas ses nuits. Sa femme, qui allaitait l’enfant, consommait du lait de vache dans son alimentation. En stoppant simplement cette consommation, ils ont constaté un réel changement au niveau du bébé : diminution des pleurs et sommeil plus apaisé et complet.

L’enfant avait donc des difficultés à digérer le lait de vache (que buvait sa mère), car tout ce que consomme une mère passe dans le lait maternel.

J’espère que cet article vous a été utile et vous a permis une (petite) prise de conscience. J’ai hâte de savoir si vous consommez (ou consommiez) l’un de ces 3 produits ! Dites le moi en commentaire et dites-moi si avez vu une différence en le(s) stoppant ! N’hésitez pas non plus à me poser des questions sur les alternatives possibles. Lumineux changement à toutes. 😉