Quel livre ? Celui que j’ai trouvé « par hasard » cet été, chez un marchand de livre d’occasion. Etant pour le week-end dans les Hautes-Alpes, je faisais le marché quand j’ai vu un étalage de livre. Ni une ni deux, je suis allée jeter un œil et je me suis laissée guider par mon intuition pour trouver un livre bon pour moi. Et je suis tombée sur Va au bout de tes rêves d’Antoine Filissiadis. Une pépite.

Il faut dire que le titre m’a déjà convaincu à 30%, la dernière de couverture encore 30%. Il ne restait donc plus grand chose pour que je referme ce livre complètement satisfaite et heureuse. Je vous explique donc tout de suite en quoi ce livre est extraordinaire et je vous propose 5 extraits pour vous mettre l’eau à la bouche et vous donner envie de le lire !

Va au bout de tes rêves Antoine Filissiadis

Va au bout de tes rêves : Résumé et avis

Va au bout de tes rêves c’est d’abord un coup de poing, un électro-choc, une prise de conscience. C’est le livre qui à travers son histoire nous dit « Ohé la vie est belle, c’est un cadeau, profites-en ! ». Pour celles qui ne seraient pas encore totalement convaincues, je les invite à lire mon éloge de la vie et du bonheur. Oui, oui la vie est une chance !

Malgré son apparence de roman, ce livre est aussi un mode d’emploi pour changer sa vision de la vie ou changer sa vie tout court. Les situations auxquelles est confronté l’auteur (qui est le personnage principal) poussent à réfléchir sur notre mode de vie. Elles peuvent également être source d’inspiration et mises en place dans notre quotidien.

Amazon en fait un très bon résumé : « La plupart des gens souhaitent changer de vie, de métier, arrêter de fumer, etc. Ce livre vous aidera à faire aboutir ces vœux, à prendre les bonnes décisions, vraiment, vigoureusement et efficacement. Il invite à un passage immédiat à l’action. Un livre qui peut bouleverser votre vie ! ». Pour concrétiser vos rêves/projets, je vous ai déjà exposé 5 méthodes pour enfin passer à l’action !

Et effectivement, on ne ressort pas vraiment « indemne » de cette lecture. Loin de se dire qu’on a raté sa vie, il faut le prendre dans le sens positif des choses. Et se demander : Qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui pour donner plus de sens à ma vie ? À mon travail  ? (pour ça, je vous donne quelques pistes ici). Quelles sont les activités que je pourrais pratiquer et qui me rendent heureuses ? En quoi je met à profit mes journées ? Comment pourrais-je célébrer cette chance d’être en vie ?

Va au bout de tes rêves Antoine Filissiadis

5 extraits choisis du livre

A chaque lecture, je note les passages qui me plaisent, qui font écho en moi et je les note dans un joli cahier qui regroupe toutes les citations que j’aime. Pour vous donner un aperçu de ce qui se trouve dans ce livre génial, voici 5 extraits que j’ai sélectionné lors de ma lecture !

« Je mène une vie tellement raisonnable faites de « Pourquoi ? », et de « À quoi ça sert? ». Quand vais-je abandonner ces questions stériles ? Quand vais-je enfin me débarrasser de ma raison et faire les choses, tout simplement ? »

« La vie n’est qu’illusion. Nous choisissons un jeu et nous le jouons comme des automates toute notre vie. La majorité d’entre nous ignorent que c’est un jeu et que, s’il ne nous amuse plus, nous pouvons l’arrêter et en choisir un autre. […] Si le jeu ne nous procure plus aucune jouissance, nous souffrons, en déclarant d’un air fataliste : c’est la vie ! Eh non ! La vie n’est pas faite que de souffrance. Nous sommes des artistes ! Notre histoire est une oeuvre d’art ! Pourquoi la peindre en noir et blanc ? On peut la colorer ! Y ajouter une touche de joie ! Un reflet de plaisir ! Un éventail de bonheur ! »

« Qui pourrait comprendre que c’est au moment précis où l’on accepte l’inacceptable  et l’inutile, que s’ouvre en nous avec émerveillement un plus grand espace de vie ? »

« En règle générale, l’adulte a peur de tout ce qui bouscule son confort, de tout ce qui dérange ses habitudes. […] Exceptés Indiana Jones et Steven Spielberg, qui aurait envie de jouer aux Aventuriers de l’Arche Perdue dans un monde où tout engagement personnel doit assurer un profit rationnel ? Dans un monde où le jeu est suspecté, et le sérieux honoré ? Où l’on ne risque rien pour rien ? Où tout est calculé avec circonspection ? […] Reconnaissons-là notre saboteur vedette, celui pour qui nous sacrifions souvent nos désirs, en échange d’une vie bien rangée, le fameux et redoutable « Quand dira t-on ? ». J’entends déjà les réactions scandalisées ! Pourquoi faire ? Ridicule ! A quoi cela sert-il ? »

« La vie révèle tout son sens quand on abandonne l’idée de lui en donner un. Tout ce chemin pour en arriver là !  Ne pouvait-il m’expliquer cela en toute simplicité ? Non, c’était trop facile. Je n’aurais pas entendu. Pour savoir, il faut effectuer le voyage. Il n’y a pas de raccourcis. »

Et si vous souhaitez plus d’avis, lisez les commentaires des lecteurs sur Amazon ici.

Vous aimerez aussi :

3 livres pour débuter en développement personnel

5 grands conseils pour se sentir vivant !

Laisser un commentaire