Si tu es comme moi, tu as du déjà être confrontée à l’éternelle question : « Comment je m’habille ce matin? », tout en buggant devant ta penderie et tes piles de vêtements, l’heure défilant sur le réveil de la chambre… (ne nie pas, je sais que ça t’est déjà arrivé!). Dans cet article je vais te permettre de faire de l’espace dans tes placards et de désencombrer ton esprit. Car trop de choix, tue le choix. D’autant plus que tu ne portes que la moitié de ce qui se présente devant toi. Alors, je te propose une solution magique (ou presque!) : trier ! Tu vas en ressentir les bienfaits dans ta vie ! C’est  magique ! C’est parti ! ✨

trier ses habits conseils

Etape 1 : Regrouper

Premièrement, il s’agit de faire des tas en regroupant tes habits par saison et tes accessoires par catégorie, afin de mieux visualiser et trier efficacement. A savoir, les jupes et robes d’été d’un côté, les pulls d’hiver de l’autre, etc.

Voici par exemple, le genre de catégories que tu peux faire :
– robes, jupes et shorts d’été
– t-shirts, débardeurs
– robes et jupes d’hiver
– tous les pantalons : jeans, pantalons à pinces,…
– pulls, hauts manches longues, chemisiers, gilets,…
– vêtements de sport : leggings, joggings, sweats, débardeurs, brassières,…
– sous-vêtements : chaussettes, collants, bas, culottes, soutien-gorge,…

Pour les accessoires, regroupe-les par famille : foulards/écharpes, sacs, chaussures, bijoux, etc.

Etape 2  : S’équiper

Une fois les vêtements regroupés sur ton lit ou sur le sol de ta chambre, il est maintenant temps de les trier. Mais avant cela, voici l’équipement qu’il te faut pour ne pas atterrir dans 1h, évanouie au milieu des 10 piles de vêtements :

🛒 des grands sacs poubelles (ou des sacs de courses) : pour y mettre les vêtements à donner/jeter.
🖍 un feutre noir : pour écrire sur les sacs « à jeter » ou « à donner » (ou bien des post-it ou encore des pastilles de couleurs pour les identifier).
☕ une bouteille d’eau, un thé ou une infusion : pour t’hydrater tout au long de ce raid.
🎵 de la musique : allume la radio, mets un CD ou enclenche Deezer sur l’ordinateur. Cela t’aidera à faire cette tâche dans la bonne humeur tout écoutant ta playlist préférée.
👭 FACULTATIF : une amie, une sœur ou une mère pour te rappeler de jeter ce chemisier que tu n’as jamais mis, lorsque tu seras tentée de le garder !

Etape 3 : Trier

Banzaïïïïïïïïï ! C’est parti. L’heure est venu de procéder au tri. Mais comment y arriver ? C’est très simple : pour chaque vêtement/accessoire, il te suffit de te poser ces 3 questions essentielles :

1) Est-ce que j’ai porté ce vêtement (ou accessoire) plus de deux fois dans la saison ?
→ Si c’est la fin de l’été et que tu n’as pas eu l’occasion de porter cette petite robette à fleurs, c’est qu’il est temps de l’enlever de ton placard. On ne porte que les vêtements que l’on affectionne vraiment ! Alors s’il n’en fait pas partie, oust !

2) Est-ce que ce vêtement me rend heureuse ?
→ Si ce pull n’a pas spécialement de valeur affective c’est qu’il est temps de lui réserver le même sort qu’à la robette à fleurs. Ne garde que les vêtements dans lesquels tu es à l’aise ou dans lesquels tu te sens belle.

3) Est-ce que je pourrais m’en passer ?
→ Si tu peux oublier l’existence de ce vêtement, qu’il n’est pas d’une utilité extrême ou que tu en as déjà deux autres qui ont le même usage, direction le tas à donner/jeter.

Etape 4 : Astuces

Pour procéder à un tri efficace des tes habits et obtenir un dressing rangé et un esprit apaisé, voici quelques conseils de tri :

Si plusieurs vêtements ont le même usage, n’en garde que deux : ceux que tu préfères. En effet, rien ne sert d’avoir 5 leggings de sport ou 5 sweats à capuche ! Deux suffisent : l’un que tu portes, l’autre qui est au lavage.

Si tu hésites à donner/jeter un vêtement, fais un sac « hésitation » que tu rangeras dans le fond de ton placard. Dans deux mois, ressors ce sac et donne tous les vêtements dont tu avais oublié l’existence et dont tu n’as pas eu l’utilité durant ces deux mois.

Personnellement, je suis devenue minimaliste en terme de vêtements (et de choses matérielles en général) depuis bientôt 3 ans. J’ai vraiment pris conscience qu’il s’agissait de choses matérielles dont l’achat n’apportait pas de bonheur durable. Je n’achète que lorsque j’en ai réellement besoin, quand un vêtement me manque.

J’aime être bien habillée, alors je me tourne vers des pièces classiques et indémodables qui s’accordent entre elles : chemisier blanc, jean brut,… Et je promeus l’échange de vêtements entre copines !

Pour certaines, j’ai surement très peu de vêtements, pour d’autres j’en ai peut-être encore beaucoup. En tout cas, je trie souvent. J’aime ça, je me sens mieux après avoir rangé. J’ai l’impression d’être plus sereine et plus apaisée.

trier ses habits conseils
L’article te plaît ? Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver !
Et après… Les conseils

Pour ne pas ré-accumuler des choses matérielles dans ton dressing et dans ta vie, voici quelques conseils que je t’invite à appliquer.

A l’avenir, lorsque tu achètes un vêtement, demande-toi :
→ si tu n’en possèdes pas déjà un qui a le même usage (rien ne sert d’acheter une deuxième veste de printemps ou une seconde petite robe noire)
→ s’il s’accorde avec les vêtements déjà en ta possession (exit le gilet jaune ou la veste de costume à raies impossibles à porter).
→ si tu en as réellement besoin (est-ce que tu peux vivre sans ?)
→ si tu ne peux pas dépenser cet argent dans quelque chose qui te procurerait un bonheur durable et non furtif.

Toutefois, si tu décides de l’acheter, oblige-toi à donner/jeter l’un de tes vêtements. Si une nouvelle pièce arrive dans ta garde-robe, c’est qu’une ancienne doit partir. Le nouveau remplace l’ancien. 🙂

Procède également à un tri deux fois par an : à la fin de l’été et à la fin de l’hiver. Cela te permet de garder continuellement un dressing rangé et impeccable.

Que faire de tes sacs remplis de vêtement ? S’ils sont en bon état, tu peux les vendre sur Internet (Vinted, Le bon coin,…) ou les échanger avec tes sœurs, tes copines , tes cousines (solution que j’affectionne particulièrement). S’ils sont abîmés, tu peux les donner à des associations via les bennes Le relais (pour en trouver une près de chez toi, par ici).

Enfin, je te recommande vivement de procéder à ce genre de tri pour l’ensemble de ta maison :
– cuisine : matériel de cuisine, vaisselles,…
– chambre : livres, linge de maison, albums photos,…
– salon : objets de décoration, magazines,…
– salle de bain : produits de beauté, linge de bain,…
etc.

Conclusion

Trier revient à désencombrer et jeter les vieilles choses. Le vide créé permet ainsi d’accueillir de la nouveauté. Et ce qui se passe sur le plan physique se ressent également sur le plan psychique. En faisant du tri, on désencombre son esprit, on y voit plus clair, on se sent plus légère. On crée l’espace pour faire entrer du neuf dans sa vie.

« Vous devez clore des cycles, non par fierté, par orgueil ou par incapacité, mais simplement parce que ce qui précède n’a plus sa place dans votre vie. Faites le ménage, secouez la poussière, fermez la porte, changez de disque. Cessez d’être ce que vous étiez et devenez ce que vous êtes. »
(Le Zahir – Paulo Coelho)

Partage l’article sur les réseaux sociaux pour inciter d’autres femmes à faire le tri dans leur dressing et ainsi apporter du changement dans leur vie. 👗🌟