D’habitude je n’aime pas parler, ni expliquer comment perdre du poids. Premièrement car il n’y a pas de poids standard à atteindre pour être bien dans sa peau (cf norme physique imposée par la société). Et deuxièmement car perdre des kilos ne doit pas être un but en soi, et surtout pas pour le regard des autres. Si vous souhaitez perdre du poids, la seule bonne raison doit être « pour vous ». C’est à dire pour votre santé, pour vous sentir mieux (physiquement ou mentalement).

Mais aujourd’hui, je vais vous en parler. Car depuis quelques semaines, je rencontre plusieurs femmes qui me disent faire des régimes. Et là, un point s’impose !

comment perdre du poids sans regime

Je suis surprise de voir que certaines personnes (et surtout des filles) s’imposent des restrictions alimentaires pour perdre du poids. Abérrant ! Dès qu’elles arrêteront, elle reprendront fissa les kilos perdus ! Et surtout, elles se carencent durant la période du régime (nutriments, vitamines, minéraux).

Aussi je crois qu’il est très important de comprendre que l’on peut perdre du poids et améliorer sa santé en suivant 3 RÈGLES SIMPLES & NATURELLES et sans faire de régime !

1) Pas de régime alimentaire mais un rééquilibrage !

En naturopathie, vous n’entendrez jamais – oh grand jamais – parler de régime. Il ne s’agit pas de restreindre son alimentation mais de la rééquilibrer de façon à manger des aliments nécessaires à votre organisme. En réalité, le but principal n’est pas de perdre des kilos mais de retrouver une bonne santé. Ainsi pour vous donner les clés principales, je vous explique ici les grandes lignes d’un bon rééquilibrage alimentaire.

– Petit-déjeuner uniquement si l’on a faim.

– Manger des légumes à tous les repas (hors petit-déjeuner) → minimum 50% de l’assiette. Exemple : 50% salade composée de crudités + 50% patate douce (féculents).

– Pour l’apport en protéines, favoriser la viande blanche, les volailles, les poissons, les œufs et les légumineuses.

– Réduire l’apport des aliments toxiques : viande rouge, produits laitiers (surtout de vache), friture, produits industriels (plats, biscuits,…), sucreries, gâteaux, alcool, graisses saturées (beurre, huile de tournesol, huiles végétales hydrogénées,…).

– Confectionner des plats fait-maison.

– Préférer la consommation des fruits crus en dehors des repas (salade de fruits au petit-déjeuner par exemple ou « à la croque » lors des pauses).

– Pour vos salades, privilégiez les huiles « première pression à froid » riches en Oméga 3 : colza, noix, lin,…

– Remplacez vos biscuits ou barres de céréales par des fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes,…), des fruits secs sucrés (figues séchées, bananes séchées, cranberries,…).

– Manger lentement : cela permet de sentir plus efficacement la sensation de satiété. Celle-ci est simple à déceler : c’est lorsque vous ne sentez plus le goût de ce que vous mangez.

– Faire un repas léger le soir. Tout simplement parce que vous allez dormir et que vous n’allez rien dépenser. Donc votre organisme n’a pas besoin de réserves.

– Manger ses féculents « al dente ». Plus ils sont cuits, plus l’indice glycémique est important.

A vu d’œil, cela peut vous sembler restrictif. Or il s’agit juste de modifier son alimentation, de privilégier les légumes, les crudités, le poisson, les fruits, etc… C’est l’alimentation dite « méditerranéenne » ou « crétoise ». Pour une explication plus approfondie, rendez-vous sur mes articles conseils alimentaires du mois. N’hésitez pas non plus à vous rendre dans la catégorie recettes. 😉

2) Pratiquer une activité physique

Eh oui ! Ne m’en voulez pas. Mais l’une des règles de base pour perdre du poids et être en bonne santé est l’exercice physique. En effet, manger sainement vous fera sûrement perdre quelques kilos. Mais vous mettre au « sport » permettra de puiser dans vos réserves pour faire disparaître ceux installés depuis plus longtemps.

Il est utile de choisir une activité qui fait travailler à la fois le cardio et à la fois les muscles, ou de combiner deux activités. A vous de choisir celle qui vous convient. Vous pouvez vous orientez vers les sports collectifs (badminton, volley, squash,…), ceux en salle (fitness, zumba,…) ou en piscine (natation, aquabike,..). Les sports « statiques » comme la musculation, l’escalade, le yoga, le pilate, le tai-chi, le qi qong font, quant à eux, davantage travailler les muscles (mais peu le cardio). Le running et les sports en pleine nature comme la marche (nordique ou rapide) et la randonnée allient les deux.

Il est recommandé de pratiquer un exercice physique important (1h/1h30), 3 fois par semaine minimum. Et un moins important (20 minutes) tous les jours. Cela peut simplement être marcher, monter les escaliers,… N’oubliez pas non plus de choisir un sport qui vous plaît pour ne pas perdre la motivation. 😉

3) Aspect psychologique

Changer physiquement peut s’avérer perturbant pour le psychisme. En effet, le corps n’est plus le même, l’image que l’on renvoie non plus, on peut ne plus se reconnaître. Ainsi, accompagner psychologiquement ce changement physique peut être judicieux. Celui-ci peut se faire grâce aux Fleurs de Bach (ou Élixirs du Dr Bach) ou à l’accompagnement par un thérapeute (sophrologue, kinésiologue, psychologue, psychothérapeute,…).

D’autre part, il est possible malgré une alimentation équilibrée et la pratique d’un sport, de ne pas perdre de kilos (ou difficilement). Il faut savoir qu’il peut s’agir de « kilos de sécurité ». Le psychisme soumis à un moment donnée de sa vie à la peur, à l’absence de confiance ou d’un climat serein et bienveillant, se blinde inconsciemment. Le corps somatise et prend du poids pour construire une barrière de sécurité qui rassure (les kilos). Dans ce cas là, un accompagnement psychologique est nécessaire. Il permet d’identifier et guérir la blessure afin que l’esprit s’imprègne bien du fait que cette barrière de sécurité n’est plus utile et qu’il peut la laisser s’en aller.

Enfin, si vous cherchez à perdre du poids pour avoir confiance en vous, l’accompagnement psychologique est également utile. En effet, il permettra de retrouver une certaine confiance en soi qui vous aidera ensuite à accepter et aimer votre corps. La perte de kilos ne guérit pas forcément la blessure qui a causé le manque de confiance.

Mais surtout, aimez-vous comme vous êtes. Éprouvez de l’amour pour vous, pour votre corps, pour votre esprit. Tout le monde est unique. 😉

« La beauté est en tout, il faut savoir l’extraire ». (Confucius)

Pour plus de conseils, continuez la lecture avec Comment diminuer son poids sans faire de régime ? #2 .

Enregistrer