Comme vous avez peut-être déjà pu le lire sur ce blog, je suis partie en Juin dernier faire le GR20 (trek itinérant) en Corse. Et je repars cette année en Mai faire le « Mare e Monti« . Aussi, il faut établir à chaque fois une liste des affaires à emporter dans mon sac à dos. Or ce n’est pas chose facile. Déjà, parce qu’il faut emporter des affaires légères et peu volumineuses pour limiter le poids et la taille du sac. Mais aussi parce qu’il y a très peu de sites internet sur lesquels ont peut trouver des listes d’affaires à emporter en randonnée itinérante pour les filles.

Du coup, j’ai décidé de vous aider, vous les randonneuses comme moi, à savoir quoi emporter lors d’un itinérant. Et après 15 jours de marche, j’ai vu ce qui m’a été utile et ce dont j’aurais pu me passer. Ingéniosité, optimisation et légèreté sont mes maîtres mots. Je vous fournis donc ci-dessous ma liste (et mes astuces) des affaires à emporter dans votre sac à dos pour une randonnée itinérante. Vous pouvez aussi télécharger et imprimer la liste résumée (sans les astuces) en fin d’article. Bonne lecture les filles !

 

La base

sac à dos 40L (max 50L) + housse de sac → Cela suffit. Au delà, plus on a de l’espace, plus on en met. Et plus c’est lourd. Pour ne pas souffrir du poids du sac, ne dépassez pas 12kg.

chaussures de randonnée → choisissez des chaussures de randonnée confortables et pas trop usées (un itinérant comme le GR20 les use beaucoup et il serait embêtant de se retrouver à mi-chemin avec une chaussure éventrée héhé…)

2 bâtons de marche → indispensables pour soulager les cuisses en montée et les genoux en descente (surtout avec un sac lourd sur le dos).

 

Vêtements

Choisissez des vêtements techniques, spécialement conçus pour la randonnée : aérations pour la transpiration, tissu résistant, mais également fin pour sécher rapidement,… Vous trouverez tout votre bonheur à Décathlon (le temple du sportif). En montagne, le temps et la température peuvent changer rapidement (altitude, météo,…). Il est donc important d’être bien équipé (chaud, froid, pluie,…).

2 t-shirts (un sur vous, l’autre dans le sac)

2 polaires fines

une doudoune performante et ultra légère → Astuce : pour prendre peu de place dans le sac à dos, pliez-la dans un petit sac plastique avec ganses. Cela permet de la garder pliée et comprimée de façon bien serrée.

1 pantalon modulable en short → cela vous permet d’économiser le poids d’un short dans votre sac lorsque vous portez le pantalon.

1 short (perso j’avais pris une jupe-short, pour rester quand même un peu féminine. Vous pouvez en trouver au rayon randonnée ou tennis).

un coupe-vent

une cape de pluie

un bonnet (chaud et léger)

une paire de gants (gants fin de randonnée doublés de polaire à l’intérieur)

un foulard → peut servir d’écharpe s’il fait froid, lors de chute pour maintenir un membre ou même pour s’asseoir par terre.

une casquette (si possible avec rabat arrière pour éviter d’attraper des coups de soleil dans la nuque → très douloureux) ou un foulard (plus léger et plus petit)

une paire de lunettes de soleil + un étui souple (plus léger que les durs)

2 paires de chaussettes de randonnée (une sur vous, l’autre dans le sac)

2 soutiens-gorges/brassières (un sur vous, l’autre dans le sac) → Astuce : privilégiez les brassières (pas de fermeture dans le dos = confort avec le sac) et en tissu très fin (temps de séchage rapide). Pour les petites poitrines, il existe des soutiens-gorges très fin sans armature & à enfiler (plus léger que la brassière). C’est ce que j’avais choisi et je les ai trouvé chez H&M.

2 culottes (une sur vous, l’autre dans le sac)

un « pyjama » : là c’est à vous de choisir. Soit vous dormez en sous-vêtements dans votre duvet (ce qui est recommandé pour garder la chaleur), soit vous emportez un « pyjama ». Personnellement j’ai emporté un leggings + un débardeur pour avoir une tenue à enfiler au refuge le soir, après la douche. Sinon, vous pouvez aussi mettre directement votre tenue propre du lendemain.

une paire de tong (pour le soir au refuge quand on a ENFIN quitté les chaussures de randonnée et/ou pour la douche)

Chaque jour, dès que vous arrivez au refuge, lavez votre paire de chaussettes, t-shirt, culotte et soutien-gorge de la journée. Faites les sécher le soir même ou sur votre sac le lendemain en marchant (s’ils ne sont pas secs). Le lendemain, enfilez votre autre tenue propre (le 2nd t-shirt, la 2nde paire de chaussettes, la 2nde culotte et le 2nd soutien-gorge). Alternez ainsi pendant toute la durée de votre itinérant.

 

Matériel toilette

une crème solaire + un beurre cacao

une serviette micro-fibres (pour la douche)

une demi-savonnette → à mettre dans un sachet de congélation. Cela permet d’avoir un emballage léger et étanche. Pour économiser le plus de poids possible, j’ai testé avant de partir combien de temps je pouvais tenir avec différentes tailles de savons. Et une demi-savonnette suffit pour se laver et faire sa lessive pendant 15 jours (à condition de l’utiliser avec parcimonie).

un déodorant bille ou spray (le spray est plus léger, mais le bille prend moins de place)

 

Trousse de toilettes

Parce qu’on reste des filles ! Vous allez pouvoir emporter quelques affaires mais il va falloir se restreindre un peu.

une brosse à dent + un demi-tube de dentifrice. Si vous manquez vraiment de place, vous pouvez même couper la moitié du manche de votre brosse à dent !

une crème (jour et nuit) → pas le tube entier ! Astuce : J’ai acheté des kits pour avion (4 à 5 petits contenants vides pour mettre ses produits de beauté). Et j’ai versé un peu de crème dans un des contenants (j’ai calculé pour une noisette de crème le matin et une le soir)

Kit pour avion primark
Source : Primark

un lait visage nettoyant à l’eau (qui ne nécessite pas de coton) → même technique : dans un tube vide des kits pour avion.

2 chouchous, 2 barrettes

une mini-brosse repliable avec une face miroir (de Claire’s, à la base ce sont des brosses pour petites filles) → mais leur taille et la présence du miroir sont des atouts parfaits pour emporter dans ce genre d’itinérant. Il faut juste passez outre les petites étoiles roses et brillantes sur la brosse 😉

une dose de shampoing (dans les kits pour avion) → mes cheveux graissant très peu, je peux les laver qu’une fois par semaine. J’avais donc prévu une dose de shampoing pour le milieu des deux semaines. Et je les avais lavé juste avant de partir et quand je suis arrivée.

2 cotons tiges

un coupe-ongle + une lime à ongles

Astuces : Placez tous ces produits dans un sac de congélation (qui constituera votre trousse de toilettes). Vous économiserez ainsi du poids et de l’espace (par rapport à une trousse de toilette classique). Pour limiter un peu plus le poids du sac, je me suis passée de tout maquillage et d’après-shampoing. Vous êtes dans la nature, alors soyez au naturel. Puis vu le peu de glaces que vous croiserez, je vous assure que ce n’est pas du tout utile. Pensez aussi à vous épiler juste avant de partir. 😉

 

Trousse à bobos naturelle

un flacon : huile végétale d’arnica + huile essentielle de gaulthérie. J’ai réalisé ce petit mélange avant de partir. Il permet d’éviter les courbatures ou de les soulager. A appliquer tous les soirs après la douche. Je n’ai eu aucune courbature ! Taille du flacon : environ 10cl (kit pour avion, encore et toujours). Je vous explique la recette ici.

Concernant la trousse de secours, si vous êtes plusieurs à partir, mutualisez-la. Nous en avions une pour 4 et cela suffisait. Vous pouvez trouver sur d’autres sites tous le matériel à emporter pour composer une trousse de secours. Ce n’est pas moi qui la portait, donc elle n’est pas comprise dans le poids du sac. Hihi

A la place de l’huile à la gaulthérie, vous pouvez aussi emporter la crème « Articulations & Muscles » de Puressentiel. Elle est composée de 14 huiles essentielles qui réduisent les douleurs musculaires et articulaires. Mon père l’avait et elle est GE-NIA-LE. J’ai fait une chute et me suis blessée aux genoux et elle m’a beaucoup soulagé !

 

Autres

2 épingles à linge (pour étendre votre linge sur votre sac ou à tout autre endroit)

un téléphone portable (mutualisez le chargeur avec ceux qui ont un téléphone compatible)

une montre (évitez les bijoux de valeurs en cas de perte ou de vol)

– une pochette avec votre argent liquide, votre carte bleue et vos papiers d’identité. Choisissez une pochette fine et légère que vous pouvez toujours garder sur vous au refuge.

3 paquets de mouchoirs

un rouleau de PQ (emballé dans un sac de congélation)

une couverture de survie

des boules Quies (indispensable quand on dort en refuge avec des ronfleurs potentiels)

une lampe frontale (pratique si vous partez tôt le matin, pour sortir du refuge le soir ou se lever la nuit pour aller aux toilettes par exemple)

 

Matériel nuit/repas

Ayant opté pour la demi-pension en refuge, je n’ai emporté ni tente, ni réchaud, ni aucun matériel pour se faire à manger le soir.

un duvet léger et chaud

un opinel + une cuillère → la fourchette est pour moi inutile car vous pouvez manger avec la cuillère. Eh oui, toute économie de poids est la bienvenue !

une gourde/poche d’eau d’1L (à re-remplir aux sources durant la journée) → dès le milieu de l’été, prévoyez une 2nde gourde car les sources sont souvent à secs.

un thermos d’1/2L → Les jours de beau temps, remplissez-le d’eau froide (ce qui fait 1,5L d’eau dans le sac). Les jours de mauvais temps, j’y mettais de l’eau chaude pour manger un plat déshydraté le midi.

Astuces : Pour « fabriquer » un oreiller, mettez votre doudoune et quelques affaires dans la housse de votre duvet et placez-la sous votre tête. Pour dormir tranquille, vous pouvez aussi y glisser votre pochette avec vos papiers et votre argent.

Repas : Il est possible de se réapprovisionner dans tous les refuges. J’avais donc décidé de partir qu’avec mes en-cas et ce qui rentrait encore dans mon sac à dos pour tenir juste le(s) premier(s) jour(s).

– 15 barres de céréales faites maison → 1 barre par jour pour la pause de 10h (la recette est déjà sur blog, je vous y explique aussi comment les conditionner).

– 5 sachets de repas déshydratés → pour manger chaud les jours de mauvais temps (grâce à l’eau chaude du thermos).

– un petit sachet de pruneaux et figues séchés (une dizaine en tout) → pour le dessert ou en en-cas

– 2 tranches de pain de seigle

– 3 compotes en tubes

– 2 boîtes de maquereaux + 1 boîte de sardines (riches en Oméga 3)

– une salade riz/légumes pour le premier midi (dans un tupperware jetable) → les légumes se font rares sur l’ensemble du trajet alors profitez d’en manger quand vous en trouverez.

Et voilà, j’espère que cette liste des affaires à emporter dans votre sac à dos pour une randonnée itinérante vous aura été utile. Je l’ai résumé et compacté sous forme d’un fichier pdf, alors n’hésitez pas à la télécharger. Puis imprimez-la pour préparer votre voyage et ne rien oublier. Dans un autre article, je vous explique également comment vous entraîner pour préparer ce genre de randonnée. Allez jeter un œil !

Belle rando 😉

 Liste affaire à emporter randonnée itinérante

Enregistrer