Au moindre petit désagrément, voilà qu’on se jette sur nos huiles essentielles pour calmer le mal. Or on ne sait pas toujours s’il faut les diluer, et si oui, combien de gouttes mettre dans l’huile végétale choisie. Et bien c’est ce que nous allons voir dans cet article. Comment doser les huiles essentielles selon les voies d’administration. Et dans quoi les diluer. Let’s go !

dosage des huiles essentielles
L’huile essentielle de Gaulthérie (idéale pour les courbatures)

 

Dosage/Dilution des huiles essentielles (HE)

Bien souvent, tout le monde nous parle dans des langages différents : gouttes, mL, cuillères à café, pourcentage. Et on n’y comprend plus rien ! Il faut savoir que la quantité en mL d’HE contenue dans une goutte varie selon le codigoutte présent sur le flacon. Mais de façon générale, voici les équivalences à retenir pour bien diluer.

1 goutte d’HE = 0,05 mL

20 gouttes d’HE = 1 mL

une c.à.c = 5 mL

une c.à.s = 15mL

 

Dosage des huiles essentielles selon les voies d’administrations

Voie cutanée : En massage, on dilue 3 à 10% d’HE dans une huile végétale. Pour une crème (et les soins du visage), on ne met que 0.5 à 1% d’HE pour 99% de base neutre.

→ En pratique : massage => Diluez 15 gouttes d’HE dans 1 c.à.s d’huile végétale. Pour un massage à but thérapeutique (bas du ventre pour les règles, cuisses pour les courbatures, pieds pour les extrémités froides,…), un flacon entier n’est pas utile. Une cuillère à soupe convient souvent largement pour couvrir toute la zone concernée. Pour la crème => diluez 10 gouttes d’HE pour un pot de 50mL.

Bains : Les huiles essentielles étant hydrophobes, il faut absolument les diluer dans un verre de lait ou sur du gros sel avant de les mettre dans l’eau. Sinon elle ne se mélangeront pas à l’eau et seront en contact direct avec votre peau. Pour une baignoire de 100 L : 10 gouttes sont suffisantes. Il s’agit ici de bains thérapeutiques à pratiquer 20 minutes minimum. Pour un bain relaxant aux huiles essentielles, retrouvez quelles HE choisir.

Voie orale : 2 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à soupe de miel OU 2 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café d’huile végétale (huile d’olive, de colza,…).

 

Préconisations

Concernant la voie cutanée, certaines huiles essentielles peuvent être utilisées pures (lavande,…). Mais par précaution, mieux vaut toutes les diluer. L’usage des huiles essentielles est très puissant. Aussi elles doivent être employées avec modération et précaution.

Avant toute utilisation d’une HE, vérifiez que vous n’êtes pas allergique. Testez une goutte de celle-ci sur le pli du coude. Puis attendez 24h-48h pour voir si une réaction apparaît (rougeurs, picotements, irritation,…).

Certaines huiles essentielles sont également photosensibilisantes (réactions au soleil : tâches brunes, irritations,…). Suite à une application cutanée, ne vous exposez donc pas aux UV ou au soleil pendant les 6 heures suivantes. Les HE photosensibilisantes sont : Angélique, Bergamote, Céleri, Citron, Citron Vert, Khella, Livèche, Mandarine, Orange, Orange sanguine, Pamplemousse, Tagète, Verveine odorante et le macérât huileux de Millepertuis.

Bon dosage à toutes et à tous. 😉

Enregistrer