Avec l’arrivée du froid, des chocolats chauds, et des séjours au ski, voilà que débarque aussi l’inconvénient des extrémités froides ! Il se traduit par une sensation glacée aux bouts des doigts et/ou des pieds, accompagné d’un engourdissement (et parfois même d’une décoloration des membres). Et pourtant, la plupart du temps il ne fait pas si froid ! Cela est dû à un problème circulatoire ou peut-être même au syndrome de Raynaud. Alors, voici mes solutions naturelles pour retrouver des mains et des pieds chauds !

solutions naturelles extrémités froides

Les huiles essentielles

Grâce à ses propriétés, l’huile essentielle de Sauge Sclarée régule la circulation. Elle va donc permettre à vos extrémités froides d’être mieux irriguées par le sang. L’huile essentielle d’Hélichryse, quant à elle, est efficace dans la décongestion tissulaire.

Recette : 20 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse (helichrysum italicum) + 20 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée (salvia sclarea), à diluer dans 10 mL d’huile végétale de Calophylle (calophyllum inophyllum). Vous pouvez aussi les diluer dans une autre huile végétale, mais la Calophylle favorise la protection des vaisseaux sanguins et facilite la circulation, ce qui est en fait une huile végétale de choix.

Massez vos extrémités froides avec ce mélange. Soit en prévention tous les soirs par exemple. Soit lorsque vous sentez que vos extrémités s’engourdissent et que le besoin se fait ressentir.

NB: ce mélange contient des huiles essentielles déconseillées chez la femme enceinte ou allaitante, chez les bébés et enfants (avant la puberté), chez les personnes hémophiles, en cas de mastose ou cancers hormonaux. Consultez votre médecin en cas de doutes.

 

L’eau florale

L’eau florale ou hydrolat est obtenu lors de la distillation des huiles essentielles. Il contient donc les mêmes molécules aromatiques mais beaucoup moins de principes actifs. Son avantage est d’être hydrosoluble et de ne pas avoir de contre-indications.

Frictionnez vos doigts ou orteils avec de l’eau florale d’Hélichryse (helichrysum italicum) ou de Cyprès (cupressus sempervirens). Elles favorisent l’activation de la circulation sanguine et vont donc permettre à vos extrémités d’être de nouveau irriguées par le sang.

 

La recette de grand-mère

Bien moins attrayant, nos grand-mères appliquaient sur les extrémités froides des feuilles de chou ! Faites bouillir vos feuilles, puis appliquez-les sur vos doigts et orteils. Au delà de l’odeur et de la texture moins agréables que celles des huiles essentielles, l’aspect pratique constitue également un frein !

 

Bougez !

Eh oui ! L’activité physique est encore ici une solution à vos petits désagréments. En effet, bouger permet d’activer votre circulation sanguine et d’augmenter votre température corporelle, ce qui améliorera votre tendance à avoir les extrémités froides.

Et vous, avez-vous d’autres solutions naturelles pour les extrémités froides ?

Bel hiver à tous 🙂