La naturopathie est encore aujourd’hui un secteur peu connu mais surtout très peu encadré par l’État en terme d’obligations légales. Il existe donc des naturopathes avec des temps de formation différents, des examens différents, etc. Or le choix du thérapeute aura un impact certain sur l’efficacité de l’accompagnement. Alors, comment bien choisir son naturopathe lorsque l’on veut consulter ? Voici 5 clés pour faire le bon choix et s’ouvrir aux bénéfices de la naturopathie. (A LIRE : Mes 7 raisons d’avoir un naturopathe)

comment choisir un bon naturopathe

1) Agréé FENA

La FÉNA (anciennement FENAHMAN) est la Fédération Française de Naturopathie. Seulement 6 écoles en France sont certifiées par la FÉNA (dont l’Institut Euronature où j’ai fait ma formation). Comme l’indique la Fédération sur son site, les écoles certifiées s’engagent à suivre « un programme déterminé, mettant l’accent sur la pratique du futur professionnel, la déontologie, reprenant les techniques majeures de naturopathie, des sciences fondamentales (anatomie physiologie et pathologies) et constituant un minimum de 1200 heures en présentiel ».

Elle insiste sur le fait que « la formation par correspondance et les formations à connotation ésotériques n’y ont pas leur place. » Car en effet, beaucoup de formations à distance et/ou de quelques mois seulement voient le jour depuis quelques années… Or comment apprendre à être thérapeute en étant devant un ordinateur ?

Cette certification a donc pour objectif de garantir la qualité du professionnel dans sa pratique. Ainsi, lorsque vous contactez un naturopathe avant de le consulter, vous pouvez simplement lui demander l’école dans laquelle il s’est formé. Les 6 écoles reconnues par la FÉNA sont : Académie de Vitalopathie, Aesculape, Anindra, Cenatho, Isupnat et Institut Euronature.

2) Certifié OMNES

L’OMNES est une association professionnelle de naturopathie qui se positionne comme étant « le garant de la qualité des conseils prodigués et la bonne pratique  du professionnel naturopathe. » L’ensemble des praticiens de santé – naturopathes ayant adhéré à cette association sont obligatoirement certifiés par la Fédération Française de Naturopathie. Ce qui est un gage de qualité. Sur leur site, vous pouvez consulter les naturopathes inscrits près de chez vous.

Pour effectuer le bon choix, vous pouvez donc prendre contact avec l’un des professionnels inscrits sur le site de l’OMNES. Mais attention, tous les professionnels de la naturopathie n’adhèrent pas forcément à l’OMNES (l’adhésion est payante). Si le naturopathe dans votre rue n’est pas noté sur le site, cela ne signifie pas forcément qu’il n’est pas certifié FÉNA. Pour ne pas le rayer de votre liste trop tôt, le plus sûr reste encore de lui demander le nom de son école (ou de voir son diplôme).

logo omnes

3) Se sentir bien

L’agrément FÉNA et la certification OMNES ne sont pas pour autant paroles d’évangiles. Comme il y a des mauvais plombiers ou des mauvais dentistes, il existe aussi des naturopathes diplômés un peu moins compétents ou qui ne vous conviendront pas (je ne porte ici aucun jugement).

Simplement, il faut s’écouter, écouter son corps, son ressenti. Vous sentez-vous à l’aise quand vous allez au cabinet ? Suivez votre intuition et faites-lui confiance. Si untel ne vous inspire pas malgré toutes ces certifications, changez. Pour « réussir » votre accompagnement, il faut que vous vous sentiez bien lorsque vous allez voir votre naturopathe. Ce conseil fonctionne également pour tous vos autres « thérapeutes » : médecin, gynécologue, psychologue, kiné, sophrologue, etc.

4) A l’écoute

La principale qualité d’un bon naturopathe est (pour moi) l’écoute. En effet, pour améliorer la santé d’une personne, il faut apprendre à la connaître, identifier ses « problèmes » et nommer ses besoins. L’écoute, la bienveillance et la neutralité sont donc, comme en psychologie, la base du comportement thérapeutique.

Pour bien choisir votre naturopathe, portez attention à son comportement avec vous. Est-il à l’écoute de vos paroles, de vos ressentis, de vos besoins ? Vous sentez-vous jugé ? A t-il une attitude bienveillante avec vous-même ? Autant de question à vous poser pour déterminer si vous serez compris(e) et réussir votre accompagnement.

5) Des conseils personnalisés

Lors d’un suivi naturopathique, le professionnel de santé va vous proposer des conseils à mettre en place. Ceux-si sont censés être adaptés à votre pathologie, vos besoins ou ce pour quoi vous venez consulter.

Est-ce que les conseils prodigués sont adaptés à vous ? Font écho en vous ? Ou sont-ils inadaptés à votre vie personnelle, familiale, etc. ? Ce point rejoint légèrement celui de l’écoute du thérapeute. Car un bon naturopathe est à l’écoute de son client (ndlr : le terme « patient » est réservé aux médecins) pour lui conférer des conseils personnalisés.

Pour bien choisir votre naturopathe, vous pouvez donc vous fier à ses certifications et ses agréments. Mais vous devez aussi écouter votre intuition et opter pour un professionnel qui vous correspond. Peut-être que la naturopathe qui a convenu à votre amie ne sera pas adaptée pour vous. Choisissez celle ou celui en qui vous avez confiance et avec qui vous vous sentez à l’aise.

Peut-être avez-vous déjà eu une expérience peu productive avec un naturopathe ? Et vous avez conclu que la naturopathie n’était pas efficace ? Bien au contraire la naturopathie est une discipline qui prend en compte l’individu dans sa globalité et qui, si elle est utilisée à bon escient, se révèle très efficace. Peut-être est-il temps aujourd’hui d’essayer un nouveau naturopathe ? (A LIRE : Les 10 techniques utilisées en naturopathie pour optimiser votre santé)

Si tu as aimé l’article, n’hésites pas à le partager sur les réseaux sociaux ou à épingler l’image ci-dessous sur Pinterest. 😉

comment bien choisir son naturopathe

Belles pensées. 🙂