Partir à la montagne c’est, pour moi, comme le jour de Noël. Je suis toute excitée, pressée, ultra heureuse. C’est la perspective d’un week-end qui sent bon la nature, le sport, et le calme (essentiel, pour moi qui vit en ville). Alors, deux jours dans le Parc National des Écrins et entre amis, autant dire que je me suis réjouis sur le champ !

parc national des écrins
Vue sur le Pelvoux et le Glacier Blanc

La montagne, cet havre de paix

Et j’avais bien raison car ce séjour a été l’occasion de randonner, se reposer, se ressourcer, partager des repas entre amis, admirer les paysages, pic-niquer, rigoler, traverser une rivière à pied, manger à des heures décalées, repérer des sites d’escalade, profiter, voir un chevreuil, dormir, respirer à pleins poumons, inspirer, expirer, s’émerveiller.

parc national des écrins
Randonnée dans la vallée de Vallouise

La montagne a cette qualité de me ressourcer et de me redonner l’énergie dont j’ai besoin. C’est une bulle d’oxygène et de sérénité dans mon quotidien citadin. A peine arrivée au pied des sommets, je m’émerveille de tout, les yeux grands ouverts. La nature est tellement belle: les fleurs, les rivières, les falaises, les grands arbres. C’est un émerveillement permanent. Aucune pollution industrielle, aucune pollution respiratoire, aucune pollution visuelle ou publicitaire. La montagne favorise réellement la relaxation mentale et la pleine conscience.

parc national des écrins
« Que la montagne est belle… »

World Cup d’escalade

Nous étions à Puy-Saint-Vincent, non loin de Briançon où, ce week-end là, se passait une des étapes de la coupe du monde d’escalade en difficulté. Nous y sommes allés deux soirs d’affilés, et si le premier soir ressemblait à un soir d’été, le second s’est passé sous la pluie et avec des températures inférieures à 15°C ! Je n’avais jamais assisté à une compétition d’escalade, malgré le fait que je pratique ce sport, et l’ambiance était vraiment géniale : musique, simplicité, ambiance décontractée. La victoire du français chez les hommes avec en prime La Marseillaise n’a fait qu’améliorer la soirée.

coupe du monde escalade briançon

Randonner dans le Parc National des Ecrins

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le Parc des Écrins, je vous conseille vivement d’y aller. C’est un ensemble de massifs montagneux très préservés avec des vallées sauvages et des paysages de haute montagne. On peut y faire de nombreuses randonnées et mêmes des itinérants grâce à la présence de refuges. Il y a également de nombreux sites d’escalade dans le coin et plein d’autres activités : raft, kayak, VTT, etc… Le paradis des sportifs et des amoureux de la montagne !!

parc national des écrins

parc national des écrins

Puis le séjour s’est achevé et il a fallu rentrer sur Marseille. Et comme à chaque fois, c’est le déchirement, la tristesse, la déprime qui m’envahit toute entière. Aucune envie de retourner en ville, là où le béton a pris le dessus sur la nature. Heureusement qu’il existe encore des endroits préservés comme celui-là et ça me permet de prendre d’autant plus conscience de l’importance de préserver la planète au quotidien. Le glacier blanc à l’entrée du Parc diminue d’année en année à vue d’œil. Alors je profite de cet article pour rappeler que la Terre et la nature n’ont pas besoin de nous pour subsister. Elles étaient là bien avant nous et seront là bien après nous. La nature est toujours plus forte que l’homme. Ayons l’humilité et la sagesse de le comprendre et préservons-la pour préserver la pérennité de notre propre espèce. 😉 Je vous laisse sur une note musicale en hommage à la montagne. 🙂

2 thoughts on “Un week-end dans le Parc National des Écrins !”

Laisser un commentaire