Après tout le sud de l’Irlande jusqu’au Mizen Head, nous voilà dans le Sud-Ouest de l’Irlande ! Nous remontons la côte Ouest jusqu’aux Falaises de Moher. C’est donc péninsule après péninsule que nous découvrons l’Irlande profonde et sauvage. Baies, falaises, côtes déchiquetées, plages de sable, marées hautes, marées basses. Autant de paysages sublimes et ressourçant pour les amoureux de la nature et de la solitude.

En route sur la Péninsule du Beara

Pour s’imprégner de l’Irlande sauvage, il faut quitter un moment la Wild Atlantic Way et pénétrer dans le cœur des péninsules. C’est donc ce que nous avons fait. Après celle du Mizen Head, nous voilà à la découverte de la péninsule de Beara.

Cette fois-ci, nous avions décidé de ne pas aller jusqu’au bout de la péninsule mais de la traverser au milieu par le Healy Pass. Il s’agit d’un col où l’on accède par une petite route en lacets au milieu des prés, des rochers et des moutons. Un des plus beaux endroits de tout notre roadtrip.

A l’attaque du Healy Pass !
Petite pause méditative

Une fois arrivée en haut du col, on bascule dans une vallée complètement différente. Il faut absolument s’arrêter car la vue sur la végétation très arborée et sur le lac est juste incroyable. Le paysage rappellent beaucoup les grands espaces canadiens. Surprenant !

Exploration du Killarney National Park

En remontant encore un peu vers le Nord, on arrive au sud du Ring of Kerry. Plusieurs de nos hôtes de B&B des nuits précédentes nous l’ont déconseillé. Nous avons donc bifurqué directement vers Killarney et le Killarney National Park où nous sommes restés deux jours. Depuis le Muckross Park et la Muckross House, il est possible d’effectuer une ballade le long du Muckross Lake jusqu’au Torc Waterfall (chutes d’eau). NB : Il faut sortir un peu des sentiers battus pour se retrouver un peu seul. Mais si on monte jusqu’au sommet au dessus des chutes, on a une superbe vue sur le Muckross Lake.

2ème jour dans les environs du Killarney National Park, à l’attaque du Gap of Dunloe (une grand faille entre deux pans de montagnes). Fausse joie du jour : on nous a obligé à garer la voiture sur un parking et de faire le reste à pied. Or nous avons marché 1h15 sur la route goudronnée et ayant toujours rien en vue, nous avons décidé de faire demi-tour. Au retour, on nous a dit que le Gap of Dunloe était à 3h30 AR du parking (soit 1h45 aller – 1h45 retour) !! Des calèches payantes proposent de transporter les touristes du parking jusqu’au Gap. Je pense donc qu’il existe clairement un accord avec ces gens là pour inciter les touristes à prendre les calèches ! Néanmoins les 2h30 de marche AR, nous ont permis de découvrir la vallée au lever du jour ! Couleurs éclatantes, reflets sur les lacs, très peu de monde : splendide !

Gap of Dunloe Irlande

Péninsule de Dingle, nous voilà !

Après notre périple goudronné, nous avons filé en direction de la péninsule de Dingle. Au sud de cette péninsule, se trouve le mini-village de Inch et sa sublime plage de sable blanc de plus de 4 km. Bienvenue à Inch Beach ! Nous avons déjeuné au soleil, au seul et unique bar/snack de la plage. Malgré son apparence peu attrayante, nous avons finalement bien apprécié les sandwich-club au saumon « fait maison » et leur délicieux carrot cake sans gluten !

Miam Miam
Petite ballade digestive le long de la mer !
Pendant que je trempe à peine les pieds, les Irlandais, eux, se baignent !

 

Afin de ne pas faire entièrement le tour de la péninsule de Dingle, nous avons choisis de la traverser par le Connor Pass (vue ci-dessous). Ce dernier est beaucoup moins sauvage que le Healy Pass cité au dessus (marchands de glaces, grand parking, beaucoup de touristes,…) ! Néanmoins, le panorama sur chaque côté du col reste impressionnant !

Vue depuis le Connor Pass

The Cliffs of Moher

Une fois redescendue de l’autre côté du col, nous avons pris la route vers Tralee puis Tarbert pour prendre le ferry vers Killimer. Ce passage par la mer permet pour 16€ (voiture + 2 passagers) d’éviter un détour de plus de 130km et 2h de route par Limerick ! C’est donc en direction des Falaises de Moher que nous avons longé la belle plage de Kilrush.

 

Concernant les Falaises de Moher, je m’attendais à un site sauvage et en réalité il s’agit d’un site ultra-touristique. Gigantesque parking, nombreux cars de touristes, allées goudronnées le long des falaises et magasin de souvenir agrémentent le paysage. Littéralement déçus, nous ne sommes resté que très peu de temps sur place et avons filé vers le Wicklow Mountains National Park et Greystones, à l’Est de l’Irlande où une amie à moi nous attendait pour les derniers jours de notre roadtrip ! Après-midi voiture : 3h de route pour rejoindre l’Ouest à l’Est de l’Irlande !

The Cliffs of Moher
Regardez tout à droite; on voit bien l’allée bétonnée !

Dernier round : Le Wicklow Mountains National Park & Greystones

Pour les amateurs de randonnée, le Wicklow Mountains National Park est un vaste terrain de jeux. Au départ de Glendaloug, plusieurs circuits sont proposés (carte fournie à l’office du parc pour la modique somme de 50 centimes) ! Pour notre part, nous avons opté pour le tracé bleu qui prévoit 2h de marche et s’avance en hauteur vers le fond de la vallée avec vue sur le lac ! Astuce : arrivé à la première intersection de la boucle, choisissez de la faire dans le sens des aiguilles d’une montre. Les avantages : une montée lente et progressive, une descente en escaliers raide et une vue sur le lac en marchant. A l’inverse, la montée sera raide, la descente très progressive et vous marcherez le lac dans le dos.

Au terme de notre séjour, nous avons réalisé une dernière marche : la Cliff Walk qui rejoint Bray à Greystones. Le chemin longe les falaises avec une vue imprenable sur la mer et le chemin de fer. Criques sauvages, bruits de l’eau contre les rochers, air iodé, une promenade revigorante !

Cliff Walk : De Bray à Greystones

Et voilàààà ! Si vous avez des questions sur l’une des régions ou villes que nous avons traversé et visité, n’hésitez pas à la poser en commentaire. J’essaierai d’y répondre. Et comme vous l’avez vu sur les photos, oui, le soleil existe en Irlande !! 🙂

Alors si vous hésitez encore à aller découvrir ce beau pays, franchissez le cap ! C’est un territoire aux paysages sauvages, variés et magnifiques et aux habitants accueillants. Un bol d’air pur, frais et énergisant qui apaise et recentre !