La naturopathie n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale à moins de consulter un médecin conventionné qui pratique cette médecine douce. C’est donc vers la mutuelle avec son contrat de complémentaire santé que vous pouvez vous tourner pour obtenir un remboursement de la naturopathie. Voici quelques conseils pour éclaircir le fonctionnement des garanties bien-être du contrat de complémentaire santé.

conseils remboursement de la naturopathie mutuelle santé
L’article te plaît ? Epingle-le sur Pinterest pour le retrouver ! 🙂

Rappel sur la complémentaire santé

Le contrat de complémentaire santé, appelé aussi souvent “mutuelle santé”, vient compléter la prise en charge de la Sécurité sociale pour vos dépenses de santé. Ce contrat comporte aussi des garanties pour obtenir des remboursements non effectués par le régime de base. En tant que salarié, vous adhérez à une complémentaire santé avec votre entreprise. Vous pouvez aussi adhérer à titre individuel si vous n’êtes pas salarié ou si vous souhaitez renforcer votre couverture. Cette protection non-obligatoire reste fortement recommandée pour éviter de devoir payer par vous-même de nombreux frais de santé.

Le remboursement de la naturopathie avec une complémentaire santé

Comme mentionné ci-avant, la complémentaire santé peut inclure des remboursements non effectués par la Sécurité sociale. Le remboursement de la naturopathie peut en faire partie (À LIRE : La naturopathie, c’est quoi au juste ?). Pour savoir si c’est le cas avec votre mutuelle, référez-vous au tableau des garanties de votre contrat complémentaire santé. Dans la plupart des cas, il fait mention d’une liste des médecines douces prises en charge. Si la naturopathie est mentionnée, alors vous devez regarder de quel type de forfait annuel vous disposez afin de bien comprendre votre remboursement.

2 types de forfaits pour le remboursement de la naturopathie par la mutuelle santé

Les mutuelles mettent en avant dans la plupart des cas, 2 types de forfaits pour le remboursement de la naturopathie (et des autres médecines douces de votre liste).

Le forfait annuel en euros et libre d’utilisation

Ce forfait peut aller jusqu’à 250 €/an et plus selon le niveau de votre couverture. Prenons l’exemple d’un forfait annuel de 200 € et d’une liste faisant mention de la naturopathie, de l’ostéopathie, de la psychologie, de la diététique et de la sophrologie. Lors de vos consultations chez un de ces praticiens, vous demandez une facture à remettre à votre mutuelle et vous serez remboursé jusqu’à épuisement des 200 €, en suivant un ordre chronologique suite à réception des factures. Par conséquent, votre séance de naturopathie à 50 € peut vous être entièrement remboursée par votre mutuelle.

Exemple de forfait annuel à limites de remboursement

Considérons ce forfait de 250 € et limité à 5 séances par an remboursées chacune 50 € maximum. Dans ce cas, si vous devez payer 50 € votre séance de naturopathie et que vous n’avez pas encore consommé les 5 séances annuelles, alors vous serez intégralement remboursé. Si en 3e séance, vous consultez une psychologue qui vous facture 65 €, vous aurez 15€ à votre charge. Après le 5e rendez-vous auprès d’un de ces professionnels de santé mentionnés dans votre liste, vous ne serez plus remboursé par la mutuelle.

En cas de doute, rien de mieux que de contacter le conseiller de votre mutuelle qui pourra vous expliquer en détail les garanties de votre contrat et le remboursement de la naturopathie avec votre complémentaire santé. Si vous faites souvent appel à des professionnels des médecines douces, n’hésitez pas à aborder ce besoin avec votre conseiller afin qu’il évalue si augmenter vos garanties peut-être bénéfique pour vous ou s’il vaut mieux que vous preniez à votre charge les éventuels surplus.


Source : https://bonne-assurance.com/mutuelle/besoins/medecine-douce/naturopathie/