Aujourd’hui est un grand jour : je passe au shampoing sans shampoing ! J’ai décidé de franchir une étape de plus dans mon mode de vie écolo (pour la planète et pour ma santé). Je me lave désormais les cheveux au Rhassoul. Qu’est-ce que c’est, comment s’y prendre, quelle est la recette et le résultat. Je vous explique tout dans cet article. Il est bref, concis mais j’avais envie de vous partager ma petite expérience du “green shampoo”. 🙂

shampoing au rhassoul

 

Recette du shampoing au rhassoul

– 3 c.à.s de rhassoul : Argile minérale provenant du Maroc, le rhassoul nettoie les impuretés de façon naturelle (aucun tensioactifs), dégraisse (propriété plus astringente que le savon industriel) tout en régulant la production de sébum. Le produit miracle quoi !

– 1 c.à.s de miel : Comme je l’explique dans l’article sur le masque éclaircissant pour les cheveux, lors de courtes applications le miel possède des propriétés nourrissantes.

– 3 c.à.s d’eau (du robinet) : Si vous habitez dans un endroit où l’eau du robinet est trop calcaire, privilégiez une eau en bouteille (eau de source : peu minéralisée).

Ps: Avec cette recette de shampoing au rhassoul, la quantité est assez importante pour laver des cheveux longs.

L’astuce naturo : Si vous souhaitez apporter des propriétés spécifiques à votre shampoing, vous pouvez y ajouter des huiles essentielles: Ylang Ylang (tonifie et apporte de la brillance), Palmarosa (régule le sébum), Romarin a Cineole (prévient la chute de cheveux).

 

Mode d’emploi

Personnellement, je mélange tous les ingrédients ci-dessus dans un bol. J’obtiens alors un produit assez liquide que je verse petit à petit sur mes cheveux, des racines jusqu’aux longueurs. Une fois que tout le rhassoul est sur ma tête, je frictionne mes cheveux comme un shampoing classique: des petits mouvements du bouts des doigts au niveau des racines et des frictions en cercles sur mes longueurs. Je procède pendant environ 3 minutes. Puis je rince jusqu’à ce que mes cheveux soient tout propres.

rhassoul shampoing naturel

Résultat

Grande surprise ! Premièrement, la texture est agréable et pratique à masser sur la chevelure. En revanche, on met du rhassoul un peu partout dans la baignoire car il coule des cheveux. Et c’est marron, pas la jolie mousse blanche du shampoing industriel haha. D’autre part, je suis agréablement étonnée de voir que ça lave aussi bien que le shampoing “classique”. A la fin du lavage, les cheveux ne sont pas secs mais plutôt doux. En bref, je suis ravie de ma nouvelle routine “green”, c’est un geste sain supplémentaire sur le chemin du respect de la nature (et de soi-même).

Little problème : Dès le lendemain, les cheveux sont devenus assez secs et fourchus (alors que ce n’est pas du tout ma tendance). Il va donc falloir que je trouve une recette de masque naturel assez puissant pour les nourrir. 🙂

Si vous ajoutez d’autres ingrédients à votre recette de shampoing naturel ou si vous avez des astuces pour l’utilisation du rhassoul, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience. 😉

Enregistrer