Chère lectrice, aujourd’hui j’inaugure une nouvelle catégorie sur le blog. A travers elle, j’aimerais te partager des histoires, des extraits, textes, des articles porteurs de prises de conscience, poussant à la réflexion. Loin de t’apporter des réponses, j’aimerais surtout te proposer des questions à te poser sur ta vie, ta vision du monde, ton bonheur.

sagesse histoire blog developpement personnel

Cette catégorie, j’ai décidé de l’appeler « SAGESSE ». Comme un apprentissage qui nous serait légué par une vieux sage (je ne me prends pas pour un vieux sage, loin de moi cette idée haha). Mais davantage dans un désir de partage de ma compréhension du monde, des leçons que j’apprends de la vie.

J’y écrirai des articles moi-même, mais surtout j’y partagerai des histoires, légendes et textes pleins de sagesse justement, et que je trouve utile pour une évolution spirituelle. Voici donc la première réflexion que je te propose.

Extrait de L’encyclopédie du savoir relatif et aboslu de Bernard Werber

«

VISION

Si tout l’histoire de l’humanité était ramenée au laps de temps d’une semaine, une journée équivaudrait à 660 millions d’années.
Imaginons que notre histoire débute un lundi à 0 heure, avec l’émergence de la Terre en tant que sphère solide. Lundi, mardi et mercredi matin, il ne se passe rien, mais mercredi à midi, la vie commence à apparaître sous forme de bactéries.
Jeudi, vendredi et samedi matin : les bactéries pullulent et lentement se développent.
Samedi après midi, aux alentours de 16 heures, surgissent les premiers dinosaures, lesquels disparaîtront cinq heures plus tard. Quant aux formes de vie animale plus petites et plus fragiles, elles se répandent de manière anarchique, naissent et disparaissent, ne laissant subsister que quelques espèces rescapées par hasard des catastrophes naturelles.
Ce même samedi, l’homme apparaît à minuit moins trois minutes. Un quart de seconde avant minuit, les premières villes sont là. A un quarantième de seconde avant minuit, l’homme lance sa première bombe atomique et s’éloigne de la Terre pour poser le pied sur la Lune.
Nous imaginons posséder une longue histoire mais en fait nous n’existons en tant qu’« animaux modernes conscients » que depuis un quarantième de seconde avant la fin de la semaine de notre planète.

»

Vertigineux non ? Je crois qu’il est bon parfois de remettre les choses à leur place. De nous rendre compte à quel point notre présence n’est pas indispensable pour la Terre. La Terre était là bien avant nous et elle le sera après nous. Dire que « l’homme abîme la planète » n’est pas une phrase juste. L’homme n’est pas en train de détruire la nature, la planète, il est en train de se détruire lui-même, de mettre fin à sa propre espèce. La Terre sera encore là après notre extinction. 🌍

« Quand le dernier arbre sera battu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors le visage pâle s’apercevra que l’argent ne se mange pas. » (Sitting Bull – Sage indien)

« La Terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la Terre. » (Sitting Bull)

« Il nous faudra bien répondre à notre véritable vocation qui n’est pas de produire et de consommer jusqu’à la fin de nos vies, mais d’aimer, d’admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes. » (Pierre Rabhi)

sagesse histoire blog developpement personnel
Envie de retrouver cette histoire ? Épingle-la sur Pinterest !